Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Les bienfaits du chardon marie

photo-chardon-marie.jpg

 

Le chardon-marie est une plante médicinale provenant du bassin méditerranéen. Longtemps utilisé par les Grecs pour traiter différents maux, cette plante de la famille des astéracées a conservé jusqu'aujourd'hui sa réputation de "plante aux multiples vertus".

source de l'article :www.chardonmarie.fr

Généralités

Nom scientifique : Silybum marianum

Le nom "Chardon-Marie provient d'une légende concernant la Vierge Marie. Cette dernière aurait donné le sein à son fils Jésus près d'un bosquet de chardons alors qu'elle était en voyage vers la Palestine.

Le chardon-Marie est une plante bisannuelle qui pousse généralement sur les sols secs dans les régions bien ensoleillées et chaudes. Elle est connue sous plusieurs dénominations dont : artichaut sauvage, épine blanche ou encore chardon argenté.

Cette plante est reconnaissable, entre autres, par ses longues tiges pouvant environner 1,50 m, ses feuilles présentant des nervures blanches et ses fleurs de couleur rouge pourpre. Le chardon argenté était utilisé depuis l'Antiquité par les Grecs surtout pour les troubles hépatiques ainsi que les maux qui y étaient liées tels que les troubles biliaires. La mélancolie, appelée, d'antan, bile noire, était un mal que le chardon argenté chassait par exemple.

Aujourd'hui encore, il constitue une bonne alternative pour traiter différents maux touchant l'organisme. Et la médecine conventionnelle en a reconnu les propriétés d'autant plus qu'on retrouve le chardon-marie dans la composition de plusieurs médicaments pharmaceutiques.

Propriétés médicinales

En phytothérapie, les propriétés médicinales du chardon-marie ont été prouvées aujourd'hui. On y recourt ainsi pour traiter l'insuffisance hépatique mais également plusieurs autres maux. Le chardon argenté a en effet des actions bénéfiques dans la lutte contre les troubles digestifs, les troubles menstruels et la dépression.

La plante favoriserait également la production de lait chez les femmes qui allaitent.
Les parties généralement utilisées en phytothérapie sont les akènes (les fruits séchés). Le fruit contient trois principales substances formant un complexe hépato-protecteur appelé la silymarine. Les trois composés sont la silydianine, la silybine et la silychristine.

Ces composés sont principalement les éléments responsables de l'action bénéfique de la plante contre les troubles hépatiques. Mais d'autres éléments tels que les flavanolignanes et l'oxalate de calcium sont également présents, pour consolider l'action du complexe hépato-protecteur.

Pour le traitement de certains troubles, on utilise aussi les décoctions, l'extrait normalisé ou la teinture.

Toutefois, si d'aucuns considèrent que le chardon-Marie n'a aucun effet indésirable, d'autres phytothérapeutes affirment que l'utilisation peut, dans quelques rares cas, avoir des effets négatifs. On peut citer la nausée, la diarrhée ou des allergies chez certaines personnes sensibles.

En somme, le chardon-Marie est une plante très utile dans la protection du foie. Cette propriété qu'elle possède est surtout due à la silymarine qui y est contenue.

Le chardon-Marie sert aussi bien à prévenir les troubles hépatiques qu'à les traiter. La médecine conventionnelle continue à effectuer des recherches pour prouver l'efficacité de la plante dans la lutte contre lesdits maux et d'autres encore. Mais, en phytothérapie, cette efficacité n'est plus à prouver.

 

Les commentaires sont fermés.